Aucune alliance pour le second tour

politique
elections territoriales
Les trois formations politiques qualifiées pour le second tour des élections territoriales se déclarent prêtes mais elles feront toutes cavaliers seuls.
Le Tahoeraa huiraatira grand vainqueur du 1er tour avec ses 51 316 voix a appelé par la voix de son président Gaston Flosse ses électeurs à ne pas se relâcher pour le 5 mai.
Objectif : obtenir une majorité de 35 sièges, voire de 40 sièges à l’assemblée pour toute la durée de la mandature.

L’UPLD se présente également seule à la bataille. Oscar Temaru a atteint au 1er tour 30 781 voix. Il appelle à la mobilisation de tous ses militants et des abstentionnistes.
Le leader indépendantiste appelle surtout à un vote anti-Flosse au nom de la moralisation de la vie politique. Il condamne, par ailleurs, une loi électorale faite selon lui, "pour éliminer le Tavini", son parti, principale composante de l'UPLD.

A tia Porinetia choisit aussi de ne pas fusionner. Pas de changement dans la composition de sa liste.
Le chef de file du parti jaune estime qu’avec les 25.000 voix qu’il a obtenues au 1er tour sa liste a encore toutes ses chances de remporter les élections.
Pour cela, Teva Rohfritsch compte aussi sur les 62.000 abstentionnistes et sur les 20.000 électeurs qui n’ont voté ni UPLD ni Tahoeraa au premier tour.
Tous retournent en campagne dés demain jusqu’au 4 mai à minuit, veille du scrutin.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live