publicité

Mauvaise surprise ce matin pour une dizaine de famille qui vivent à Outumaoro

Une semaine après les Pakumotu, des gendarmes sont venus procéder à de nouvelles expulsions sur cette zone qui est concernée par le futur projet du Mahana Beach. Un projet présenté il y a quelques semaines par Gaston Flosse en personne.

© Gilles Tautu
© Gilles Tautu
  • Par Webmaster
  • Publié le , mis à jour le
Rapport gendarmerie :
Le vendredi 26 juillet 2013 à Outumaoro1, une expulsion de personnes revendiquant des terres, est conduite par la compagnie des Îles du Vent, renforcée par des éléments de l'escadron GM et du GPI et supervisée par le colonel Antoine SAUVAN, commandant par suppléance le COMGEND PF.
À 6h10, les forces2 de gendarmerie se présentent sur le terrain. Les neuf  familles (adultes, vieillards et quelques enfants) regroupées dans plusieurs maisons ne montrent pas d'hostilité. Les familles entament leur déménagement.
L'administrateur des Îles du Vent et des Îles sous le Vent se trouve sur les lieux.
Aucun incident n'est à  déplorer.

Mise à jour rapport gendarmerie : 11h45
À 10 heures,  fin des expulsions et destruction des habitations.
Présence du ministre du Territoire  (Marcel TUIHANI).
Trois huissiers étaient engagés sur cette opération.

Ce contenu n'est plus disponible

 

Sur le même thème

  • social

    Le syndicat renonce à la grève à l'Intercontinental Tahiti

    O oe to oe rima avait déposé un préavis de grève à l'hôtel Intercontinental de Tahiti. Faute d'accord, la grève devait être effective ce jeudi 5 septembre. Mais, le syndicat y a finalement renoncé, malgré l'absence d'accord formel.

  • social

    Menace de grève dans le bâtiment

    Menace de grève dans le bâtiment, après le dépôt d'un préavis qui concerne d'une part la direction de l'Equipement et d'autre part, six entreprises privées locales. Si aucun accord n'est trouvé d'ici le 21 août, la grève sera effective dans les subdivisions de l'Equipement et sur certains chantiers.

  • social

    Les logements sociaux au quotidien

    Dans certains quartiers, les habitants de logements sociaux aspirent à devenir propriétaire depuis près de 40 ans.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play