Précisions du Haut-commissariat à propos du naufrage du bateau chinois

faits divers
MRCC Serna
Une alerte est parvenue au MRCC Papeete de la part du RCC de Suva à Fidji, en fin de matinée, le lundi 5 août. L’agent maritime du navire en difficulté, avec 14 marins à son bord, a été contacté à Suva par le MRCC Papeete. Il a indiqué qu’il était entré en contact, pendant un court instant, avec le capitaine du Zhong Yang 26 qui l’a informé que le bateau avait une voie d’eau avant d’être interrompu. Le MRCC Papeete a engagé la procédure de secours sans attendre. Le Gardian de la Marine Nationale a été mobilisé et a entrepris des recherches dans le Nord de Rapa dans l’après midi.
A 17h10, le bâtiment a été repéré couché sur le flanc tribord, 13 personnes se trouvaient réfugiées sur la coque. Immédiatement deux chaînes SAR (radeaux de sauvetage) ont été larguées par le Gardian, à proximité du navire. Dans la foulée, le MRCC Papeete a fait appel aux forces armées pour solliciter l’intervention du Casa de l’armée de l’air et de l’hélicoptère Dauphin interministériel afin qu’ils se positionnent à Raivavae, aucun navire susceptible de porter secours ne se trouvant sur zone.
En raison d’une météo très défavorable avec des rafales à 80 km/h et des creux de 2 à 3 mètres, l’hélicoptère Dauphin n’a pu intervenir qu’au lever du jour. Il a été procédé à l’hélitreuillage de cinq personnes qui se trouvaient sur le flanc du navire, les autres ayant disparu. Une personne à la dérive a été récupérée vivante mais en hypothermie. Elle est désormais hors de danger. Quatre corps inertes ont été repérés mais n’ont pu être repêchés.
 
A 16h30, les recherches d’éventuels survivants sont toujours en cours. Elles ont mobilisé au cours de la journée le Gardian, le Casa et l’hélicoptère Dauphin.
 
Le bilan est de 6 rescapés, 4 victimes et quatre disparus.
Le Zhong Yang 26 est un palangrier de 49 mètres qui avait à son bord 14 membres d’équipage : 9 chinois, 3 indonésiens et 2 vietnamiens. Le navire appartient à une société chinoise. Il effectuait un transit d’est en ouest entre deux zones de pêche.
 
Au cours de la même journée, un bonitier qui avait été signalé par sa balise de détresse, aux environs de 8h au large de Apataki, a été repéré par le second Gardian. Assisté par un autre navire parti de Fakarava, les passagers sont sains et saufs et le convoi fait route vers Fakarava.

Plus d'infos ce soir dans notre ve'a et JT
BONUS VIDEO : L'interview de Matthieu SERNA; Directeur par interim du MRCC