Tarifs bancaires : la Polynésie à la traîne

économie
tarifs bancaires
tarifs bancaires
Les tarifs bancaires étaient à l’ordre du jour au Haut Commissariat. Hier les représentants des banques ont participé à une réunion de travail avec l’Etat et le Pays.

itw James Estall

Statut d’autonomie oblige, la loi contre la cherté de la vie en outre-mer, dite loi Lurel n’est pas applicable en Polynésie.  Seule une des ses dispositions l’est: celle qui concerne l’encadrement des tarifs bancaires. Le Haut-commissaire a saisi la balle au bond. Il a réuni le Pays et les banques autour d’une même table, hier. Il faut dire que d’après le dernier rapport de l’IEOM, seule la Polynésie a augmenté ses tarifs entre 2011 et 2012. Ils ont baissé en Nouvelle-Calédonie. Ils sont restés inchangés à Wallis et Futuna. Les Polynésiens peuvent ils s’attendre à une baisse des tarifs bancaires ?
Ecoutez la réponse de James Estall… le vice-président du comité polynésien de l’association française des banques au micro de Marie-Christine Depaepe