30 ans de prison pour le meurtrier de Vahinerii Wong

justice
justice
Le condamné embrasse sa mère, qu'il n'avait pas vu depuis sa naissance ©P.1ère
Marere Alvarez a été condamné après deux jours de procès en assises riches en émotion, du côté de la famille de la jeune fille disparue mais aussi de celle de l'accusé. Les jurés ont délibéré depuis midi, le verdict a été rendu en moins de deux heures.
La grande surprise de ce deuxième jour de procès est la présence de la mère de l'accusé: celle qui n'a pas vu grandir son fils et qui se retrouve 22 ans plus tard face à un meurtrier. Sa tante est venue elle aussi témoigner en sa faveur, en racontant son enfance vide d'affection. Le jeune Marere Alvarez a une nouvelle fois reconnu ses deux crimes, le viol et le meurtre de Vahinerii Wong, 18 ans, en 2011 et a demandé pardon à la famille de la victime.

"C'est dur d'être en prison, je ne veux pas y rester", a-t-il aussi déclaré, avant que dans un cri de douleur le père de la jeune fille disparue hurle à la barre: "Il ne veut pas rester en prison et bien moi, je veux retrouver ma fille!. L'avocat général a requis 30 ans de réclusion, assortis d'une peine de sûreté de 20 ans en rappelant "qu'élever un enfant ne suffisait pas, il faut aussi l'éduquer."

Les deux avocats ont plaidé: Vincent Dubois pour la partie civile a déclaré qu"'il n'y avait pas pire souffrance que la perte d'un enfant et Wafa Ayed", la défense a quant à elle plaidé la dangerosité "circonstantielle" de son client, reconnu coupable par les 20 jurés de viol et meurtre par strangulation dans la nuit du 19 au 20 Novembre 2011, Marere Alvarez a été condamné par la cour d'assises à 30 ans de réclusion criminelle sans peine de sûreté, ainsi qu'à 14 Millions de FCP de dommages et intérêts pour la famille.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live