Benjamin Lancar, des "Jeunes Pop" à la Polynésie

people
Benjamin Lancar
Benjamin Lancar, avec François Fillon, pendant la campagne des législatives en 2012 ©LIONEL BONAVENTURE / AFP
Il avait disparu des réseaux sociaux début 2013, sitôt son admission à l'ENA en poche. Aujourd'hui l'ex responsable des jeunes de l'UMP réapparait au Haut Commissariat de Polynésie française. Arrivé il y a quelques semaines, il va passer six mois à Papeete.
Le nom de Benjamin Lancar n'évoque pas grand chose en Polynésie et le jeune homme peut marcher incognito dans les rues de Papeete. Mais en métropole, cet ancien responsable des jeunes de l'UMP, les "Jeunes Pop", s'est fait connaître par sa capacité à communiquer à tout va... Quitte à faire de grosses boulettes ou des références malencontreuses ! En mai 2012, Benjamin expliquait qu'être reçu dans le bureau de Nicolas Sarkozy, c'était "comme prendre un rail de coke" !

L'épisode du lipdub

Benjamin Lancar s'est surtout rendu célèbre pour avoir imaginé avec les jeunes de l'UMP un "lipdub" pour le parti majoritaire de l'époque  
Un clip de plus quatre minutes, au cours duquel plusieurs personnalités politiques de premier plan (Jean-Pierre Raffarin, Rachida Dati...) se prêtaient au jeu du play back. Le résultat fut raillé pendant des semaines sur les réseaux sociaux, entraînant de nombreuses parodies.
Au cours des années Sarkozy, Benjamin Lancar est devenu un invité récurrent des plateaux télé, un "bon client" que les rédactions nationales aimaient faire réagir. Et puis, en février 2013, patatras ! Benjamin Lancar ferme son compte twitter et son site internet, ce qui ne manque pas de faire réagir ses détracteurs..  La raison en est très simple : Benjamin Lancar a intégré cette année l'ENA, la "fabrique" des haut fonctionnaires français. Ce qui nécessite évidemment un minimum de retenue. En mars 2012, déjà, il avait consenti à une séance de mea culpa sur le site de Mediapart.

Cure de silence médiatique

Depuis, c'est donc en toute discrétion que l'ex président des Jeunes Pop est réapparu à Tahiti dans la peau d'un apprenti énarque. Finies les déclarations à l'emporte pièce!  Aujourd'hui, en bon serviteur de l'Etat, il décline les demandes d'interview.

Désormais, Benjamin Lancar marche dans les pas du nouveau Haut Commissaire de Polynésie française, Lionel Beffre. Un ex Sarko Boy et un ancien collaborateur de Dominique de Villepin, cette association inédite ne manque pas d'ironie.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live