Tarifs EDT : à peine 1% de baisse

société
EDT
©DR
Un conseil des ministres extraordinaire s’est tenu ce mardi à la présidence, afin d’adopter l’arrêté constatant les tarifs de l’énergie électrique. La baisse temporaire annoncée est de 1%. De nouvelles négociations sont prévues.
A la suite du recours d’un particulier, le Tribunal administratif de la Polynésie française, en date du 3 juillet 2013, a prononcé l’annulation, à compter du 1er octobre 2013, des tarifs de l'énergie électrique établis en 2012 par le précédent gouvernement. Le jugement du Tribunal administratif ayant obligé le concédant et le concessionnaire à définir de nouveaux tarifs pour le 1er octobre, les négociations menées par le Ministre de l'Equipement en charge de l’énergie, Bruno MARTY, et l'ensemble de son cabinet et des services du Pays, ont permis d'aboutir, en accord avec le concessionnaire EDT, a un avenant provisoire d'une durée de 8 mois permettant pour la première fois une baisse des tarifs de l'électricité. Cet avenant sera suivi par des négociations, plus complètes, dans le sens des recommandations du Tribunal administratif.

Le gouvernement ayant acté une refonte globale du système électrique polynésien, a lancé ces dernières semaines des audits des diverses concessions de production, de transport et de distribution de l'énergie électrique. Les conclusions sont attendues dans les prochaines semaines, afin d'établir de nouveaux partenariats durables avec ses délégataires, et donc de nouvelles dispositions contractuelles.
 
Par rapport aux négociations contractuelles lancées en 2011 et 2012 par le précédent gouvernement, et qui auraient aboutis à une augmentation globale des tarifs de l'ordre 340 millions,  le gouvernement du Président Gaston FLOSSE, a lui obtenu une baisse de près de 300 millions de francs du coût de l'énergie électrique.
 
Selon le gouvernement, si cette baisse peut sembler minime, puisqu’elle est de l’ordre de 1% sur la facture du consommateur, elle doit en réalité s’ajouter à la hausse qui était programmée dans le cadre des accords précédents. Au total, le territoire précise que ce sont ainsi plus de 640 millions de francs de pouvoir d'achat en année pleine, qui sont redonnés aux familles et aux entreprises de Polynésie française.
Ecoutez les précisions d'Hervé Dubost-Martin, le PDG d'EDT, à propos du réajustement tarifaire. Il est au micro de Natacha Szilagyi:
Reportage complet ce soir dans nos deux éditions
Les Outre-mer en continu
Accéder au live