Les musulmans de Polynésie ont leur mosquée.

religion
Mosquee Tahiti Imam
©Polynésie 1ère - Gilles Tautu
C’est une première en Polynésie, l’ouverture aujourd’hui d’une mosquée à Tahiti. Ecoutez l'interview d'Hicham el Berkani, l'imam de cette mosquée, et celle d'une polynésienne musulmane.
Ce matin, la première mosquée de Tahiti a été inaugurée. Cette inauguration intervient le jour de l’Aīd al-Kabīr, le jour du sacrifice pour les musulmans. La mosquée de Tahiti est située dans la rue Paul Gauguin à Papeete. Hicham el Berkani, 23 ans, en est l’imam. Ce sunnite a étudié les sciences religieuses en Seine-Saint-Denis, en Egypte, en Arabie Saoudite, dans les Emirats et au Maroc. L’ouverture de ce lieu de culte pour la petite communauté musulmane de Tahiti est une vraie surprise pour la population.
 
Hicham el Berkani affirme avoir déjà converti des dizaines de personnes à l’islam. Mais il comprend les interrogations suscitées par sa présence :

imam


Et ce matin, ils étaient une vingtaine de musulmans pour la célébration de l’Aīd al-Kabīr. Dans l’assemblée les femmes et les hommes sont séparés pendant la prière.

Certains sont venus pour prendre contact avec le jeune imam et se renseigner sur sa doctrine.

voile musulmanes polynésiennes
©Polynésie 1ère - Gilles Tautu
Quant à la question du voile, certaines femmes se sont montrées très prudentes. Pour l’une d’entre elle, pas question de le porter. Elle comprend aussi que la population polynésienne s’interroge sur l’implantation d’une mosquée à Tahiti. La femme que vous allez écouter a préféré garder l’anonymat. Elle est au micro de Tauarii Lee :

temoignage femme polyneesienne musulmane



 


 
En savoir plus sur l'Aid al-Kabir
L'Aïd al-Adha ou 'Eïd el-Adha (en arabe عيد الأضحى, « fête du sacrifice »), appelé aussi Aīd al-Kabīr (العيد الكبير « la grande fête » , par opposition avec l'Aïd el-Fitr appelé aïd el-seghir, ou petit aïd), est la fête la plus importante de l'islam. Elle a lieu le 10 du mois de dhou al-hijja, le dernier mois du calendrier musulman, après waqfat Arafa, ou station sur le mont Arafat et marque chaque année la fin du hajj.

Cette fête commémore la soumission d'Ibrahim (Abraham dans la tradition juive) à son Dieu, symbolisée par l'épisode où il accepte d'égorger son alors unique fils Ismaël sur l'ordre de Dieu. Après son acceptation de l'ordre divin, le Dieu envoie l'archange Gabriel qui substitue au dernier moment l'enfant par un mouton qui servira d'offrande sacrificielle. En souvenir de cette soumission totale d'Ibrahim à son Dieu, les familles musulmanes sacrifient un animal selon les règles en vigueur.

Source : wikipedia
Les Outre-mer en continu
Accéder au live