Police : le matricule de la discorde

société
Police : le matricule de la discorde
Police : le matricule de la discorde ©Polynesie1ere
Vingt ans après avoir été abandonnés, les matricules font leur retour sur les uniformes des policiers et des gendarmes. Cette promesse de campagne de François Hollande est destinée à améliorer les relations entre la population et les forces de l’ordre.
 Cousu sur la poitrine ou sur le brassard des policiers en civil et sur l’épaule des gendarmes, ce numéro d’identification à sept chiffres sur fond blanc réfléchissant est bien loin de faire l’unanimité dans les rangs des 24 000 représentants de la loi. Beaucoup ne sont pas convaincu de son utilité et y voient un signe de stigmatisation de leur métier.

Reportage de Aiata Tarahu / Jérôme Lee

Police le matricule de la discorde par 1ere-polynesie