Renault retire une pub jugée trop sexiste

monde
Renault supprime une pub trop sexiste
Renault supprime une pub trop sexiste ©Capture d'écran/ Renault
Quelques heures après avoir diffusé sur internet une campagne pour la nouvelle Twingo, destinée à une clientèle féminine, le constructeur Renault Belgique a dû retirer son spot publicitaire. Certains internautes l’ont jugée trop misogyne…
A vouloir faire trop d’humour, Renault Belgique a fini par se tirer une balle dans le pied…Mardi dernier, la branche belgo-luxembourgeoise du constructeur automobile Renault dévoile sur ses comptes You Tube et Facebook, une publicité pour sa nouvelle Twingo, un véhicule destiné aux femmes. Mais une fois mis en ligne, le clip au ton volontairement moqueur, devient aussitôt le sujet de vives critiques…
 

Des petites cartes d’excuses pour les femmes « mal garées »

 
Dans ce spot d’une trentaine de secondes, une femme à la conduite maladroite, gare sa voiture sur le terre plein central d’un rond-point. Cette dernière sort alors de son sac une serviette hygiénique et un rouge à lèvres pour y écrire « Sorry » suivi de son numéro de téléphone. Un mot que la jolie jeune femme, en tunique et talons hauts, glisse sur le pare-brise de sa voiture. Dans le même temps, un message publicitaire défile : « Nous les femmes, nous avons tendance à improviser lorsque nous ne trouvons pas de place de parking […]. C’est pourquoi la nouvelle Twingo vous offre l’option « Désolée de m’être garée là ». Des petites cartes qui vous font passer pour une fille sympa, même quand vous êtes mal garée. »
 
Les « petites cartes » en question, à commander sur le site internet du constructeur, proposent plusieurs messages tout aussi colorés les uns que les autres : « N’enlevez pas ma voiture SVP ! J’ai des hauts talons…. » ou encore « Désolée, comme je suis un vrai danger au volant, j’ai préféré laisser ma voiture ici »
 

Le buzz vire au vinaigre, Renault retire sa pub

 
Renault Belgique qui souhaitait certainement créer le buzz avec cette campagne, a, certes, réussi à faire parler d’elle mais pas pour les bonnes raisons…Jugée très sexiste par les internautes, la campagne de publicité déclenche une avalanche de critiques. Très vite, pour éteindre l’incendie, la marque supprime de ses comptes personnels cette publicité et met un terme à la distribution des « petits mots d’excuses ».

Selon le site Automoto, Renault Belgique aurait également envoyé aux oubliettes deux autres clips. Dans le premier, la marque se serait félicitée d’avoir prévu une " option rouge à lèvres longue tenue super sexy pour une mise en beauté express". Le second, lui, aurait proposé une option pour "changer d'avis sur la couleur de la voiture deux jours après sa commande" car "nous les femmes, nous changeons d’avis parfois". Dommage pour Renault, la caricature n’a pas fonctionné !

Renault n’en est pas à son premier dérage
Il y a tout juste un an, Renault se retrouvait déjà sous le feu des critiques. Et, encore une fois, il était question de femmes…Suite au lancement de la nouvelle campagne Clio de Renault,  l’advertising Standars Authority, l’autorité chargée de la régulation de la publicité au Royaume-Uni, avait demandé à supprimer le spot publicitaire. La raison ? Les Anglais avaient jugé que la campagne, qui montrait  un peu trop de plans sur les poitrines et fesses de danseuses en sous vêtements, « traitait les femmes comme des objets sexuels ».
Les Outre-mer en continu
Accéder au live