Le maire de Huahine soupçonné de détournement de fonds

faits divers
Le maire de Huahine soupçonné de détournement de fonds
Le maire de Huahine soupçonné de détournement de fonds ©Polynesie1ere
Soupçonné de détournement de fonds publics et de complicité de prise illégale d'intérêt, Marcelin Lissan, maire de Huahine, était convoqué mardi devant le tribunal correctionnel de Papeete.
La justice lui reproche d'avoir embauché sa maitresse en qualité d’assistante parlementaire à l'époque où il siégeait à l'assemblée de Polynésie. Il aurait également effectué plus de quatre millions CFP d'achats dans le supermarché de l'île dont il est le gérant.  Le procureur a requis un an de prison avec sursis, 100 000 CFP d'amende et 5 ans d'inéligibilité.  Trois autres personnes sont impliquées dans le dossier.

Le jugement a été placé en délibéré au 27 janvier 2015.
Le maire de Huahine soupçonné de détournement de fonds

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live