Intrigues Tahoeraa sur fond de rente nucléaire à l’Assemblée

gouvernement de polynésie
Intrigues Tahoeraa sur fond de rente nucléaire à l’Assemblée
Intrigues Tahoeraa sur fond de rente nucléaire à l’Assemblée ©Polynesie1ere
Etranges manœuvres à l’Assemblée de Polynésie où la commission de l’environnement propose aux élus d’adopter une résolution visant à demander à l’Etat de verser 100 milliards de francs pacifiques à titre de réparation des préjudices liés aux essais nucléaires.
Pareille proposition divise le camp Tahoeraa et place le président du pays dans l’embarras alors même qu’il s’évertue depuis son élection à renouer de saines relations avec le gouvernement central. Edouard Fritch qui se trouvait la semaine dernière en Australie aux côtés de François Hollande ne cache pas son incompréhension et se dit « énormément désolé ».

Le conseiller indépendantiste Richard Tuheiava se réjouit quant à lui de voir reprises les thèses défendues par l’UPLD à l’ONU mais dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas : « il s’agit d’un acte de sabotage de Gaston Flosse à l’égard du gouvernement de sa propre majorité ».

Soutenue par Marcel Tuihani, président de l’Assemblée et bras armé de Gaston Flosse, cette proposition affiche publiquement les fêlures entre les anciens et les modernes au Tahoeraa. Elle devrait être étudiée jeudi prochain à l’Assemblée et pourrait engendrer une irrémédiable scission dans le camp orange.

Mario Leroi  / Hiro Terorotua
Intrigues Tahoeraa sur fond de rente nucléaire à l’Assemblée

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live