La Nouvelle-Calédonie en proie à la multiplication des feux de forêt

océan pacifique
Incendies en Nouvelle-Calédonie
Image d'archives ©NC1ère
Plusieurs communes de Nouvelle-Calédonie sont victimes d'incendies de forêt, qui se multiplient en raison d'un temps chaud et sec et d'alizés soutenus, a indiqué aujourd’hui la direction de la sécurité civile
Depuis lundi, huit communes de la Grande Terre sont le théâtre d'incendies de forêts, qui ont déjà ravagé plus de 550 hectares de végétation.
             
"Il fait chaud et sec et les vents sont forts. Les conditions ne peuvent pas être pires et aucune amélioration n'est attendue dans l'immédiat", a déclaré à l'AFP Olivier Ciry, responsable du service d'assistance technique aux communes à la sécurité civile.
             
Aujourd’hui, l'incendie le plus important se situait au Mont Mou, sur la commune de Païta à la périphérie de Nouméa, où plusieurs habitations d'un lotissements sont menacées. Une ligne à haute tension a en outre dû être coupée.
             
Trois hélicoptères bombardiers d'eau (HBE), neuf véhicules anti-incendie et une vingtaine de pompiers et agents de la sécurité civile sont mobilisés sur cet incendie, qui touche une région à la végétation très dense.
             
A Poya, à 330 km au nord de Nouméa, deux incendies sont en cours, menaçant trois habitations et une ligne à haute tension.
             
Les communes de La Foa, de Dumbéa et du Mont-Dore ainsi que Poum, à l'extrême nord, ont également été victimes de feux, qui ont pu être éteints jeudi, a indiqué la sécurité civile.
             
Les quatre HBE dont disposent le territoire sont sur le terrain et ont effectué plus de 200 largages aujourd’hui.
             
Le niveau 2 du dispositif Orsec "feu de forêt" est déclenché tandis que le gouvernement local a pris un arrêté interdisant "tout usage de feu à des fins non domestiques".
             
Selon les autorités, l'origine de ces incendies serait due "à des écobuages non maîtrisés".
             
Source : AFP