Refus de la commission des finances d’augmenter Fritch : « un geste mesquin »

edouard fritch
Refus de la commission des finances d’augmenter Fritch : « un geste mesquin »
Refus de la commission des finances d’augmenter Fritch : « un geste mesquin » ©Polynesie1ere
La commission de l’économie et des finances réunie jeudi à l’Assemblée a refusé de majorer les indemnités du président du gouvernement afin de les porter au niveau de celles de ses ministres.
 Les indemnités du président du gouvernement avaient été minorées lors de la présidence Flosse à l’époque où elles se cumulaient avec celles de son mandat de sénateur. Edouard Fritch perçoit une indemnité de 378 000 CFP par mois, inférieure à celle des membres de son gouvernement.

Ce refus de la commission des finances aux mains des affidés de Gaston Flosse, illustre une nouvelle fois l’ambiance délétère régnant actuellement au Tahoeraa. Edouard Fritch accuse le coup mais ne se laisse pas abattre par ce qu’il considère être « un coup bas » qualifié de « mesquin ».
Refus de la commission des finances d’augmenter Fritch : « un geste mesquin »

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live