polynésie
info locale

Vanuatu : la Polynésie solidaire

catastrophes naturelles
Vanuatu : la Polynésie solidaire
Vanuatu : la Polynésie solidaire ©Polynésie 1ère
Classé catégorie 5, le cyclone Pam a tout dévasté sur son passage, rasant des villages entiers vendredi 13 mars. Les autorités ont décrété l'état d'urgence et ont lancé un appel à l'aide internationale. La Polynésie française offre son aide, un avion décolle ce lundi matin pour l'archipel.
La Polynésie française envoie de l'aide
 
Le soutien de la France aux sinistrés du Vanuatu après le passage du cyclone Pam se concrétise aussi depuis la Polynésie. Le passage du cyclone Pam, vendredi 13 mars, a été dévastateur pour l’archipel mélanésien du Vanuatu, un des Etats les plus pauvres de la planète. Près de trois jours après ce cyclone, il est encore difficile d'avoir une idée précise du nombre de victimes : la présidence n'a pu confirmer que la mort de six personnes dans la capitale Port-Vila, l'ONU a pour sa part évoqué, lundi 16 mars, les chiffres d'au moins 24 morts et 3 300 déplacés dans cet archipel de 270 000 habitants. "Il y a au moins 24 victimes confirmées. Onze sont originaires de Tafea, huit d'Efate et cinq de Tanna", a déclaré le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU dans un point de situation sur le cyclone. 

Depuis dimanche, les associations humanitaires et les pays voisins commencent à acheminer de l'aide aux habitants. Ce lundi 16 mars, sept personnes décollent de l'aéroport internationale de Faa’a direction la Nouvelle-Calédonie puis le Vanuatu. Dans le cadre des accords internationaux « Franz » entre la France, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, les forces armées de Polynésie française vont acheminer dès lundi matin les matériels de premier secours. A bord d’un avion CASA de l’armée, l'officier de la défense et les six représentants de la fédération Polynésienne de protection civile dont Frédéric Robin est à la tête, vont transporter avec eux des bâches, des outils, du matériel de premier secours, unité satellitaire de communication...
 
Frédéric Robin, commandant de la protection civile :

Dès ce week-end, le président Edouard Fritch a également adressé un courrier aux autorités du Vanuatu pour exprimer le soutien et la compassion des Polynésiens. Une collecte de fonds pour les sinistrés est organisée au fenua à partir d’aujourd’hui.

La difficulté pour les secours d'accéder à certains lieux 


Au Vanuatu, les besoins sont immenses. Selon les ONG présentes dans le pays, il faudra plusieurs jours avant d’acheminer des vivres dans tous les villages touchés par le cyclone. Il y aurait plus de 100.000 sinistrés aujourd’hui au Vanuatu. Deux rotations d’avions militaires entre la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu ont déjà été effectuées, et six ressortissants français ont par ailleurs été évacués à cette occasion.
 
La frégate française Vendémiaire, basée à Nouméa, doit aussi appareiller avec du fret et un hélicoptère Puma à bord, qui permettra d'explorer des lieux difficiles d'accès. 

Reportage de Jeanne Phanariotis.