Marcel Tuihani répond à Edouard Fritch

assemblée de polynésie française
tuihani
Marcel Tuihani lors de son discours à l'Assemblée, jeudi 9 avril. ©polynésie 1ere
Dans une lettre ouverte, le président du perchoir répond au discours d'Edouard Fritch tenu, jeudi 9 avril, lors de la première session administrative de l'Assemblée de Polynésie française.
Après le discours d’Edouard Fritch, jeudi, lors de la séance d’ouverture de la session administrative, Marcel Tuihani lui a répondu dans une lettre ouverte. Le président du perchoir a trouvé les propos du chef du gouvernement inconvenants.

Pour Marcel Tuihani, les paroles du Président du pays résonnent comme un règlement de compte. Durant son allocution, Edouard Fritch a reproché au président de l’Assemblée de la Polynésie française d’avoir accueilli les grévistes de la CPS, mais aussi de s'être réjoui de la grève à l’Huilerie de Tahiti. Le Président du pays a, ainsi, laissé entendre que l’Assemblée était le centre de commande des conflits sociaux. Marcel Tuihani espère que c’était un moment d’égarement et invite Edouard Fritch à prendre de la hauteur.

Ci dessous la lettre ouverte de Marcel Tuihani à Edouard Fritch

lettre tuihani à fritch


Le discours intégral d'Edouard Fritch à l'Assemblée