Vendée Va'a : mauvaises conditions climatiques et abandons en série

vendée va’a
Vendée Va'a : déjà à l'eau, quoi !
©Christophe Favreau
La  Vendée va’a se poursuit dans des conditions météo toujours aussi difficiles sur la côte Atlantique. A l’image de ce qui s’était passé, hier matin, la 2e étape de la compétition a été interrompue après 3 heures de course. Aujourd'hui, aucune étape, en raison de la pluie et de la forte houle.

Dès la première étape, les deux équipages polynésiens, EDT et Air Tahiti Nui va’a, ont ainsi dû abandonner leurs pirogues en mer...à cause du froid ! Mais impossible de les récupérer. Pour le va'a de EDT, sa balise a été enlevée en même temps que la pirogue a été abandonnée. Concernant la pirogue de ATN, sa position GPS la donnait sur une plage. Seul son balancier a été retrouvé, mais pas le va'a. Comme tout le monde avait froid, les équipages ont préféré rentrer rapidement pour se réchauffer, laissant les pirogues à la dérive. Demain, ils devraient reprendre la course avec d'autres va'a prêtés.

Ecoutez Philippe Vallée, le directeur de la Vendée va’a, interrogé par Serge Massau :

Vendée Va'a : déjà à l'eau, quoi !


La Vendée vaa c’est une course de 125 km en haute mer de trois jours autour des Sables d'Olonne, sur la côte atlantique.
Sur le modèle de l’Hawaiki nui va'a.