publicité

Air Tahiti Nui signe le meilleur résultat financier de son histoire

La compagnie aérienne Air Tahiti Nui a été en 2014 bénéficiaire pour la troisième fois consécutive, avec un profit en hausse de 20% à 2,02 milliards de Francs Pacifique (16,9 millions d’euros). Des dividendes seront versés aux actionnaires pour la première fois depuis 2010.

© D.R.
© D.R.
  • Pierre Emmanuel GAROT avec "Air Journal"
  • Publié le , mis à jour le
La compagnie au Tiare a vu son chiffre d’affaire progresser de 9% par rapport à 2013 pour atteindre 33,3 milliards de francs Pacifique (279 millions d’euros). Sa trésorerie s’est améliorée de 50% en un an (à 11,6 milliards de francs Pacifique), et son ratio excédent brut d’exploitation / chiffre d’affaires (+3,8 points) est en hausse de 3,8 points de pourcentage à 2,1%. « Ce résultat est historiquement le meilleur depuis la création de la compagnie », a déclaré le PDG d’Air Tahiti Nui Michel Monvoisin, soulignant la progression des bénéfices ces trois dernières années (231 millions en 2012 et 1,67 milliard en 2013). Et il est à mettre au compte de la progression de l’activité (+9,5%), puisque l’évolution des prix du carburant a eu un effet limité.

Auckland et Los Angeles tirent le bilan vers le haut


Avec 459 774 passagers transportés en 2014, Air Tahiti Nui représentait 66% de parts de marché dans l’archipel (+1 point), loin devant Air France (15%, -3 points) et Air New Zealand (7%, +4 points). Le coefficient d’occupation a gagné 1,5 point à 75%, et les deux destinations ayant rencontré la plus forte croissance sont Auckland (+20%) et Los Angeles (+16%). Le temps de vol moyen de ses Airbus A340-300 est passé de 9,75 à 10,3 heures par jour, avec un nombre de vols effectués en hausse de 10% à 1623 pour un total de 18 870 heures de vol (+7%). La cabine du quatrième A340 sera refaite cette année.

La Dépêche de Tahiti note que ces bons résultats ont permis à Air Tahiti Nui, pour la première fois depuis 2010, « de procéder à une distribution de dividendes à ses actionnaires pour un montant de 320,8 millions. La Polynésie française détenant 84,8 %, elle récupère ainsi une partie des 800 millions alloués par le conseil des ministres, le 17 juin, à la promotion touristique ». Le quotidien souligne qu’ATN « joue donc pleinement son rôle de fer de lance du tourisme polynésien ; la compagnie s’acquitte par ailleurs de quatre milliards d’impôts », sans oublier un bémol : la baisse de la ponctualité (90,5%) principalement au départ de Paris-CDG et Los Angeles.

Air Tahiti Nui s’est fixé pour 2015 un objectif de croissance de 5% « avec le maintien d’une politique commerciale agressive » et un œil de plus en plus tourné vers le Brésil et la Chine pour la croissance future de son réseau.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play