polynésie
info locale

Marcel Tuihani, président délégué du Tahoeraa Huiraatira

assemblée de polynésie française
Marcel Tuihani, président délégué du Tahoeraa Huiraatira
Marcel Tuihani, président délégué du Tahoeraa Huiraatira ©Polynesie1ere
- Sur le projet de ferme aquacole de Hao, Marcel Tuihani estime que le pays a besoin de cet investissement. Il souligne toutefois que des questions se posent sur le programme de dépollution de l'atoll de Hao tout en déplorant que l'Assemblée soit souvent la dernière informée.
- Sur la loi de pays sur le transport maritime inter-insulaire et le recours déposé par les armateurs devant le conseil d'Etat il y a quelques jour Marcel Tuihani précise que la demande avait été faite au gouvernement afin de dissocier l'aérien du maritime mais en vain.
Marcel Tuihani, président délégué du Tahoeraa Huiraatira
- Sur la baisse de la DGA, "inadmissible ! a martelé le président délégué du Tahoeraa. C'est une baisse que le pays seul devra supporter. Où allons nous trouver ces 4 millions d'euros ? S'est il interrogé, en alertant sur les conséquences budgétaires à venir.
- Sur la commission d'enquête et le refus de la présidence de fournir les éléments nécessaires à son bon déroulement Marcel Tuihani s'interroge là aussi, sommes nous dans la transparence ?
Concernant les défections du Tahoeraa... "Malheureusement l'histoire se répète" a déploré Marcel Tuihani rappelant les années d'instabilité politique. Moi, a t il dit, j'ai fait le pari des rester dans mon parti. S'il y a des problèmes c'est à l'intérieur que cela doit se régler.
- Le congrès du Tahoeraa se tiendra le 28 novembre prochain mais le lieu reste à définir. Le nouveau maire de Papara n'a pas souhaité donner son aval à la tenue du congrès dans sa commune. Si les autorisations sont accordées il se tiendra au motu Vaitupa.
 
Marcel Tuihani, président délégué du Tahoeraa Huiraatira

 

Publicité