La franchise postale de nouveau à 30.000 cfp

économie
Colis postaux
©Polynésie 1ère
UPLD et Tahoeraa se sont unis pour voter l'augmentation de la franchise postale, les pro-Fritch s'y sont opposés. Certains commerçants dénoncent "une ineptie".
La franchise postale repasse à 30.000 cfp. A l'Assemblée jeudi 26 novembre, l'UPLD et le Tahoeraa se sont unis pour voter cette augmentation. Les deux groupes ont profité de l'examen d'un projet de loi de pays simplifiant les franchises douanières pour adopter un amendement d'Antony Géros.

Les représentants pro-Fritch s'y sont opposés. Pour eux, cette décision va faire du tort à l'activité des commerçants. L'amendement a été adopté par 30 voix pour et 27 contre. Voici la réaction du gouvernement dans un communiqué de presse :

Communiqué sur le vote relatif à la franchise douanière

 

"Il faut une table ronde sur la fiscalité"


Du côté de la fédération générale de commerce, c'est un coup de poignard dans le dos des commerçants. Écoutez Gilles Yau, le Président du FGC, interrogé par Abinera Tematahotoa

franchise postale


Il s'agit d'"une ineptie" selon Guy Loussan, responsable de magasin et président de l'association Fare toa no cathedrale. L'homme estime que les politiques devraient plutôt avoir le "courage" d'organiser une table ronde sur la fiscalité.


Retrouvez le reportage complet de nos journalistes dans les journaux télévisés de ce vendredi 27 novembre sur Polynésie 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live