publicité

Le meurtrier présumé de Taravao n'a pas survécu a ses blessures

Le meurtrier présumé de Taravao, brûlé à 90% en s'immolant par le feu après avoir poignardé sa compagne dimanche, est décédé ce mardi matin, a-t-on appris aujourd'hui auprès de la gendarmerie

L'homme s'était immolé par le feu avant de brûler à sa maison. © P.1ère
© P.1ère L'homme s'était immolé par le feu avant de brûler à sa maison.
  • Pierre Emmanuel GAROT
  • Publié le
L'homme d'une trentaine d'année était hospitalisé au CHPF dans un état critique et risquait d'être mis en examen pour meurtre aggravé sur conjoint. La peine prévue par le code pénal dans ce cas là, est de 30 ans de réclusion criminelle. Il n'aura pas eu le temps d'être entendu par les gendarmes. Et de répondre notamment aux nombreuses questions qui entourent le drame: possible préméditation, recherche de l'arme...
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play