En 2018, textiles et accessoires moins chers

économie
Assemblée de Polynésie
©Polynésie 1ère
La 8e séance de la session budgétaire s’est achevée tard dans la soirée de jeudi 14 décembre. Les 22 rapports ont été adoptés par la majorité. Parmi les textes, des mesures fiscales à l’importation en faveur des consommateurs. En 2018, textiles et accessoires se vendront moins chers.
En 2018, votre paire de chaussures coûtera 7% moins cher. Un coup de pouce du gouvernement Fritch en faveur des ménages. Dans un contexte économique en croissance, la majorité poursuit sa politique pour augmenter le pouvoir d’achat de la ménagère.

L’élue Tahoeraa, Sandra Levy-Agami est dubitative sur le résultat escompté. "Oui, aux talons aiguilles, oui aux savates moins chères mais oui à la répercussion sur le prix à la caisse au consommateur. Or, dans ce que vous nous avez exposé, on ne sait pas si cette répercussion va vraiment profiter au consommateur"'.

Des mesures vertement critiquées


Autre mesure en faveur des ménages, l’exonération des taxes d’entrée sur les vêtements, reconduite l’année prochaine.

Tahoeraa et Tavini Huiraatira ont accusé le gouvernement de jouer au père Noël auprès des consommateurs appelés aux urnes dans quatre mois. Autre interrogation de l’opposition : la baisse des prix de l’alimentation.

Réponse du ministre de la relance économique Teva Rohfritsch. "On n'a jamais mis autant d'argent pour soutenir le secteur primaire et le développement de la production locale. 1 milliard en fonctionnement et près de 3 milliards en investissement, vous n'avez pas voté, alors c'est bien de venir nous dire maintenant : qu'est-ce que vous faites pour l'alimentation ? ."

Le texte est passé avec les seuls voix de la majorité, l’opposition s’est abstenue.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live