2e Vodafone Channel Race : Tahiti-Moorea, la fusée Shell inarrêtable

va'a tahiti
Shell Va'a
©Polynésie la 1ère

Ce samedi 19 juin, le départ de la "course la plus dure au monde", selon les organisateurs, a été donné à 8h à Aorai Tini Hau. 45 pirogues sont à la lutte pour parcourir les 85 km de course. Retour sur la première partie de la Vodafone Channel Race. 

8h. Top départ de la course "la plus dure au monde", comme l’a annoncé le président de la course, Patrick Moux. 45 pirogues ont franchi la ligne de départ de cette course de V6 à changement de trois rameurs et longue de 85 km. Le parcours : départ à Aorai Tini Hau puis direction Mahina, ensuite une descente vers Temae à Moorea, direction la place de Taapuna puis une partie lagon en passant par la rade de Papeete et Paofai, passage sous le pont de motu Uta et une arrivée à Taaone.

 

Vodafone Race
©Polynésie la 1ère

 

Manihi prend un excellent départ, Shell Va’a suit par les clubs OPT et Pirae Va’a. Sans surprise, le premier virage est réalisé par le leader de cette course, soit Shell Va’a. Hinaraurea est 2e, Pirae, OPT et Manihi sont en troisième position. Shell donne le ton dès le début de course, impose leur rythme et montre qu’il faudra compter sur eux pour remporter cette course. Hinaraurea est très bien sorti au large sans se faire accrocher sur le peloton arrière dans lequel Team OPT et Manihi sont à la bataille. 

Air Tahiti sont les grands absents de cette édition. "On n’était pas assez", a confié Jean-Pierre Temanupaioura, le cadre technique de l’équipage qu’on retrouvera pour le Faati Moorea. A l’approche de la bouée au pied du Taharaa, on retrouve Shell Va’a, OPT au coude à coude  avec Hinaraurea, Manihi, Paddling Connection et Pirae Va’a. Menée par David Tepava, peperu de l’équipe, l’équipe de Shell semble imbattable. Hinaraurea et Team OPT fournissent une belle bataille dans le sillage des rameurs au coquillage. Dans le top 10, Arue Va’a et Manutahi sont aussi au combat.

 

Team OPT et Hinaraurea au coude à coude au niveau de la célèbre falaise «Tahara'a». Suivez en direct, l’intégralité de la course :

 

Shell Va’a prend le premier prize money à Mahina. Les rameurs virent en tête pour la direction de Moorea. Aucune inquiétude pour ces athlètes. Hinaraurea empoche le deuxième prize money et Team OPT, le troisième price money.  Shell Va'a A la sortie de passe Muriavai, à Mahina, Shell Va’a continue à être en tête de course, ils sont durs à rattraper…. Du côté des vétérans, Hinaraurea a pris le devant de la course suivi de Nunue Va’a. 

Les premiers changements s'effectuent à 45 minutes de course. Il s'agit souvent de changement à trois pour éviter que le va'a ne s'arrête en pleine course. L'équipe de Hinaraurea fait le premier changement avec les 3e et 5e places. Manihi a également procédé à un changement tout comme OPT et Shell. Shell est loin devant suivi par Hinaraurea, Team OPT,  Manihi et Pirae. Le top 5 ne devrait pas beaucoup bouger mais les équipes vont se battre pour avoir la meilleure position. Manihi Va'a vise la 3e place du podium qui revient sur Hinaraurea. La majorité des équipes prennent le cap de Temae pour rejoindre Moorea. D'autres, comme Arue Va'a, se sont orientés vers Vaiare. 

 

 

En queue de peloton, on retrouve le club de la presqu'île Vairao Va'a, composé majoritairement de jeunes qui ne lâchent pas. C'est aussi ça la compétition : savoir être dernier mais aller à la bataille. Un bel apprentissage donc pour les jeunes athlètes. Au large, le surf est au rendez-vous. Les rameurs en profitent pour glisser et se faire plaisir. C'est le cas notamment de Huahine, menée par Kevin Céran-Jérusalemy en peperu. Du côté de Paddling Connection, après une belle session de surf, le va'a chavire au moment du changement de rameurs. 

A 2h de course, Shell Va'a est toujours en tête suivi de Team OPT et Manihi, qui ne démordent pas. Pirae Va'a est à la 4e place et Hinaraurea est reléguée à la 5e position. Non loin, Nunue Va'a de Bora Bora est dans le top 15, les îles sont à l'honneur pour cette 2e Vodafone Channel Race. Des rameurs qui ont dû quitter leur île pour participer à cette course. A l'approche de l'île soeur, Shell est en tête de course. Les rameurs au coquillage sont inarrêtables. Ils passent devant la bouée verte de Temae avant de repartir sur Tahiti après plus de 2h50 de course. Il faut être vigilant car la houle est portée vers le récif.

Shell remporte ainsi le deuxième prize money de la compétition. A ce stade de la course, environ 1,7 km sépare Shell Va'a de Team OPT. Pirae suit en 3e position devant Hinaraurea.