2nd tour des Municipales : état des lieux aux Marquises et aux Tuamotu

élections tuamotu-gambier
Renouvellement des élus de la CCISM : les patentés appelés aux urnes
©CCISM
La commune de Ua Pou est la seule des Marquises appelée à repasser devant les urnes pour le second tour des municipales, prévu le 28 juin. Aux Tuamotu, dix communes vont retrouver aussi les isoloirs. Parmi elles, Rangiroa et Fakarava où les deux triangulaires promettent des combats très serrés.
Ua Pou est la seule commune des Marquises à reprendre le chemin des urnes pour le second tour des élections municipales, qui aura lieu le 28 juin prochain. Avec Tahuata, l’île est le dernier bastion du Tahoeraa sur la Terre des Hommes. Le combat va se jouer à trois. 

Josepk Kaiha, le maire sortant orange élu en 2014, est en ballotage favorable. Sa liste "Te vakamataeinaa o Ua Pou " lui a rapporté 687 voix au 1er tour. Il aura à ferrailler avec une femme, Marielle Kohumoetini, la nièce de feu René Kohumoetini, ancien maire Tahoeraa de la commune 17 ans durant jusqu’en 2001. Sa liste sans étiquette politique " Tiohi ia Hou no Ua Pou, Tous pour un renouveau" affiche les 346 voix.

Sur les rangs également : Ady Candelot et sa liste d'union "Haka Tua ia Hou o Ua Pou". Le candidat a fusionné avec la liste "Hei Putoka" qui a raté de peu, sa qualification. La coalition pèse à ce jour 386 voix. Le taux de participation au premier tour à Ua Pou a frôlé les 86%. A Hiva Oa, la représentante Tapura Joëlle Frébault a "délogé" le maire sortant, devenant ainsi la première maire de la Terre des Hommes. 
 

Triangulaire aussi à Rangiroa


Un drôle de combat mais aussi très serré... Face au représentant-maire Tapura Teina Maraeura, son ex-premier adjoint Félix Tetua destitué de ses fonctions, le 7 mai dernier. Teina Maraeura, qui brigue un sixième mandat, reconduit sa liste "Tapura oire no Rairoa nui". A son compteur : 980 voix. Pour le 2e second tour, Manua Niva soutiendra la liste du maire sortant Teina Maraeura et non celle de Félix Tetua. 

Le troisième homme de l'élection est Bernard Natua, sa liste "No to tatou Here ia Rairoa" affiche 388 voix. La mobilisation au 1er tour à Rangiroa avoisinait les 88%.

Autre gros pôle de développement des Tuamotu-Gambier : Fakarava, réputé mondialement pour son spot de plongée sous-marine et sa réserve de biosphère classée par l'Unesco. Le suspens est garanti pour le combat à trois qui s’annonce. Le maire sortant Tapura Tuhoe Tekurio est arrivé deuxième au 1er tour.  Sa liste "Tapura amui no te oire o Fakarava" a récolté 425 voix. 443 voix pour Etienne Maro et sa liste "Vehi Toku oire". 18 voix séparent les deux hommes.

Sur les rangs également, une femme : Marie-Claire Etilage. Sa liste "Nu'u tapu" est inchangée. A son compteur : 121 voix. Le taux de participation du premier tour à Fakarava était de 88%. A l'instar de Hiva Oa, la représentante Tahoeraa Yseult Butcher-Ferry a "délogé" le maire sortant.