publicité

Affaire Mai - Marlier : les trafiquants menaient grand train

Un nouveau procès portant sur un trafic d'ice entre Los Angeles et Papeete s'est ouvert, ce mercredi 22 août, devant le tribunal correctionnel. 12 prévenus ont été cités à comparaître.
 

© Polynésie la 1ère / ÉL
© Polynésie la 1ère / ÉL
  • Polynésie la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Il se faisait appeler "El Chapo" en référence au baron de la drogue mexicain. Mais son vrai nom c'est Moerani Marlier. Il est en détention provisoire depuis plusieurs mois avec l’un de ses revendeurs et son homme de confiance. Dans la salle du tribunal correctionnel, 8 autres prévenus, des dealers, des mules. Il ne manque que la tête du réseau, Yannick Mai. L’importateur d’ice qui se faisait appeler "le Parrain", est incarcéré aux Etats-Unis avec 2 de ses mules. Ils sont pratiquement tous consommateurs et reconnaissent les faits. Même si certains tentent de minimiser leur rôle et implorent la clémence du jury.

Dans ce procès, il y a une diversité de profils. Comme Wiiliam H., une trentaine d’années, un dealer rapide et efficace. Il écoulait jusqu’à 30 grammes d’ice par jour, 10 grammes pour 1,4 million de francs. Il bénéficiait d’un bonus de 2 grammes pour sa consommation personnelle. Il reconnait avoir écoulé 1 kg de méthamphétamine pour un montant de 100 millions de francs remis à Moerani.

Diane V., 33 ans, employée à l’OPT est consommatrice mais elle a aussi participé au trafic entre Los Angeles et Tahiti. En pleurs à la barre, cette mère de deux jeunes enfants dit avoir agi sous l’influence de la drogue et de son époux dealer.

Entre février et juin 2017, le réseau a acheminé 10 kilos d’ice pour une valeur de plus de 800 millions de francs pacifiques. L'argent récolté leur a permis de mener grand train. Voitures, voyages, fêtes rien n'était trop beau pendant que l'ice faisait des ravages sur la santé de ses consommateurs. Cette vie de luxe s'arrêtera en juin 2017 quand le chef du réseau, Yannick Mai, sera interpellé aux Etats-Unis, avec près de 4 kilos d’ice. Il est actuellement incarcéré en Californie.
affaire Mai Martier, les revendeurs menaient grand train
affaire Mai Martier, les revendeurs menaient grand train

Le procès s'achève vendredi.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play