Affaire Radio Tefana : "100 millions, on ne les a pas"

justice
Aldo Raveino
©Polynésie la 1ère
Condamnée en septembre 2019 à une amende de 100 millions de francs, Radio Tefana et ses 11 salariés ne veulent pas disparaitre. Ce mercredi 10 juin, ils ont tenu une conférence de presse et ont affirmé leur soutien au tavana de Faa'a devant le tribunal de Papeete. 
 
Le bras de fer se poursuit entre Oscar Temaru et Hervé Leroy. Le leader du Tavini a débuté une grève de la faim, lundi 8 juin, pour protester contre les procédures judiciaires en cours contre lui et notamment contre la saisie pénale de 11 millions de Fcfp effectuée par le procureur de la République sur son compte. Une saisie faite le 4 juin dernier dans le cadre de l’enquête préliminaire sur la protection fonctionnelle votée par le conseil municipal de Faa'a pour payer les frais d’avocats du maire dans l’affaire Radio Tefana. Le procureur de la République, Hervé Leroy, s'en est d'ailleurs expliqué à travers un communiqué.

Ce mercredi matin, devant les grilles du palais de justice, les employés de Radio Tefana sont venus soutenir Oscar Temaru mais aussi dire leur crainte de voir fermer la station. Pour rappel, lors du procès en première instance en septembre 2019, la radio avait été condamnée à une amende de 100 millions de Fcfp. "100 millions de Fcfp, on ne les a pas" a lancé Aldo Raveino, le directeur général du média. 

Payer une amende de 100 millions de Fcfp signerait la mort de Radio Tefena, selon le directeur. La radio communale vit pour moitié de la publicité et des subventions de la mairie de Faaa. Elle se défend d’être un outil de propagande, explique Aldo Raveino. "Il y a peut être un avant mais aujourd'hui nous sommes une radio pluraliste". 
 

Interview


De son côté, Heinui Le Caill, le président du conseil d’administration de Radio Tefana, explique que les subventions obtenues l’ont été dans un cadre légal. 
 

Interview


Les employés de Radio Tefana, qui ont consenti à baisser leurs salaires, craignent aujourd’hui de perdre leur travail si l’amende de 100 millions de Fcfp était confirmée en appel. Le procès en appel de l’affaire Radio Tefana devrait se tenir à la fin du mois de novembre. Le budget de Radio Tefana est compris entre 35 et 40 millions de Fcfp. D’autres radios communales existent comme à Punaauia et à Bora Bora par exemple.
 
Affaire radio Tefana, 100 millions on ne les a pas

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live