L'arrêt de France 4 reporté d'un an, celui de France Ô confirmé à partir du 23 août

médias
France Télévisions devant le groupe Tf1 en 2015
Le siège de France Télévisions ©France Télévisions
Les deux chaînes publiques ne cesseront pas d’émettre ce week-end, contrairement à ce qui était prévu initialement.
Les chaînes du service public France Ô et France 4, qui devaient initialement s’arrêter dimanche 9 août, vont finalement poursuivre leur diffusion encore quelque temps. La ministre de la Culture a annoncé mardi 4 août le report d'un an de l'arrêt de la chaîne France 4, spécialisée dans les programmes jeunesse, et la fermeture définitive de France Ô, consacrée aux Outre-mer, d'ici la fin du mois d'août. 

Dans un communiqué, Roselyne Bachelot a indiqué le "report d'un an de l'arrêt de la chaîne France 4 pour assurer la transition nécessaire à la montée en puissance de l'offre jeunesse délinéarisée de France Télévisions" et "l'arrêt de la chaîne France Ô à compter du 23 août 2020", qui doit être compensé par une visibilité renforcée des Outre-mer sur les chaînes publiques.
 

Un arrêt mais pas de licenciement 


Depuis le lancement du portail numérique dédié aux Outre-mer le 3 juin, "les conditions sont désormais réunies pour procéder à l'arrêt de France Ô qui, avec une part d'audience de 0,3%, n'apparaît plus comme une offre adaptée en matière de visibilité des Outre-mer", estime le ministère. Il assure que cet arrêt ne donnera lieu à aucun licenciement.

Par ailleurs, le ministère justifie sa décision concernant France 4 en avançant que dans "un contexte sanitaire qui demeure incertain, le report momentané de la fermeture d'une chaîne avec des programmes destinés à la jeunesse et pouvant servir de relais pédagogique complémentaire apparaît souhaitable".
Les Outre-mer en continu
Accéder au live