L'armée achemine vaccins et personnel médical à Rapa et Raivavae

coronavirus rapa
Dauphin
Les vaccins et le personnel médical seront acheminés à Rapa par hélicoptère ©COMSUP

Les Forces armées déploient un hélicoptère pour vacciner la population volontaire de Rapa et de Raivavae. Les habitants de Rapa pourront se faire vacciner les 6 et 7 mai, ceux de Raivavae jusqu'au 12 mai.

 

 

Dans le cadre de l’action coordonnée des services de l’Etat et du Pays pour intensifier l’accès à la vaccination à tous les archipels, les Forces armées en Polynésie française mettent à disposition des moyens militaires pour faciliter la chaîne logistique de distribution des vaccins à destination des îles les plus isolées de Polynésie française.

En lien avec la subdivision des îles Australes, la Direction de la Protection Civile du Haut-commissariat et la Direction de la Santé du Pays, les forces armées vont conduire du 05 mai au 08 mai prochain l’opération ORA ORA qui consiste à acheminer, grâce à un hélicoptère Dauphin de la marine nationale, les vaccins et le personnel médical sur l’île de Rapa.

Ces moyens militaires vont permettre d’engager une campagne de vaccination d’envergure pour laquelle la commune de Rapa et son personnel soignant s’associent. La commune a recensé de 130 à 200 volontaires.

Le personnel médical de renfort, composé d’un médecin et d’un infirmier, se rendra à Raivavae le 5 mai par le vol régulier d'Air Tahiti, puis repartira par hélicoptère pour deux jours de vaccination les 6 et 7 mai.

Après Rapa, l’équipe médicale rejoindra Raivavae pour y vacciner les volontaires jusqu'au 12 mai et reviendra à Tahiti par un vol régulier.

Afin de toucher directement les citoyens désireux de se faire vacciner, cette démarche « d’aller vers » permet de rapprocher la vaccination des personnes dont la situation ne permet pas de se déplacer facilement.

Les autorités de l’Etat et du Pays se félicitent de l’adhésion de la population à ce dispositif qui permet d’intensifier la protection sanitaire sur le territoire.