Australie, deux hôpitaux ferment pour une décontamination en profondeur

coronavirus
hôpital Burnie
L’hôpital de Burnie a été fermé pour être désinfecté. ©AAPIMAGE
Dans le nord-ouest de la Tasmanie, c’est le taux de propagation élevé du covid-19 qui a donné l’alerte. Nombre de malades avaient un lien avec l’hôpital de Burnie. Il a été fermé avec l’hôpital privé voisin pour être désinfecté.
La Tasmanie compte  169 cas confirmés de Covid-19 et 6 décès. 81 de ces malades  ont un lien direct avec l'hôpital régional du Nord-Ouest selon ABC. Un certain nombre d'entre eux sont également des agents de santé.

Par précaution, l’hôpital régional de Burnie ainsi que la clinique privé proche ont été fermés pour permettre une désinfection. 50 membres des Forces de défense australiennes, et de sept membres du Service Australien d'Assistance Médicale (AUSMAT), participent à l'opération.

Le personnel des deux hôpitaux et leurs familles ont été avertis par SMS de se préparer à deux semaines d’isolement. La mesure concerne près de 5 000 personnes. La petite ville de Bernie sur la côte nord-ouest de la Tasmanie compte un peu plus de 19 000 habitants.

En parallèle, une campagne de test intensive est lancée dans la région. Hier, un peu plus de 140 personnes ont été testées sur la côte nord-ouest. La ministre de la Santé, Sarah Courtney, a déclaré que les autorités pouvaient effectuer jusqu'à 500 tests par jour et que cette capacité pourrait être encore élargie si nécessaire.

Dans l'établissement une enquête est en cours pour déterminer  la raison de cette infection et sa propagation si rapide. Sous couvert d’anonymat, un médecin de l’hôpital évoque un manque de moyens de protection pour le personnel médical.
L’épidémie aurait pu commencer avec un passager d’un bateau de croisière décédé depuis.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live