Les boulangers autorisés à se déplacer durant la période de confinement et du couvre feu

coronavirus
Les boulangers autorisés à se déplacer durant la période de confinement et du couvre feu
Le Vice-président, Teva Rohfritsch, rappelle que les boulangers et leurs personnels sont autorisés à rejoindre leurs lieux de travail et à procéder à la livraison de pain dans les commerces, y compris pendant les heures du couvre-feu.
Dans un communiqué envoyé mardi 31 mars 2020, le Vice-président, ministre de l’Economie bleue, Teva Rohfritsch, souhaite préciser qu’en application de l’arrêté du Haut-commissaire du 20 mars 2020 portant réglementation des déplacements et rassemblements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID-19 en Polynésie française et de l’arrêté du Haut-commissaire du 27 mars 2020 instaurant un couvre-feu en Polynésie française, les boulangers et leurs personnels sont autorisés à effectuer tout déplacement lié à leurs activités professionnelles durant la période de confinement.

Ils sont ainsi habilités à rejoindre leurs lieux de travail et à procéder à la livraison de pain dans les commerces, y compris pendant les heures du couvre-feu.

Il est par conséquent demandé aux boulangers et à leurs salariés de compléter les attestations de déplacement dérogatoire téléchargeables sur le site du Haut-commissariat, de la Présidence de la Polynésie française ou sur le site internet de Polynésie la 1ère.  

Ces attestations sont téléchargeables ici !


Ces documents devront impérativement être présentés en cas de contrôle par les autorités compétentes.

Le Vice-président rappelle que ces déplacements doivent demeurer limités au strict nécessaire. Il est également recommandé de limiter le nombre de personnes dans les véhicules de transport et de respecter les consignes sanitaires sur les lieux de production et lors des opérations de livraison.

Enfin, le Vice-président souhaite remercier les boulangers et leurs personnels qui œuvrent chaque nuit pour permettre aux Polynésiens d’accéder au pain chaque matin.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live