polynésie
info locale

Californie : 50 000 personnes évacuées à cause de violents incendies

incendie
incendie californie
©AFP/ FRANCETVINFO
Dans une région viticole au nord de San Francisco, le "Kincade Fire" s'est déclaré dans la nuit de mercredi et s'est propagé à toute allure, brûlant plus de 2 000 hectares à la faveur de bourrasques dépassant les 120 km/h.
La Californie est à nouveau ravagée par de violents incendies. Quelque 50 000 personnes ont été évacuées dans la nuit du jeudi 24 octobre au vendredi 25 octobre. Quelque cinq cents pompiers, aidés par des hélicoptères et avions bombardiers d'eau, tentaient en vain de le circonscrire. Dans une région viticole au nord de San Francisco, le "Kincade Fire" s'est déclaré dans la nuit de mercredi et s'est propagé à toute allure, brûlant plus de 2 000 hectares à la faveur de bourrasques dépassant les 120 km/h.

De nombreux habitants de Geyserville ont à peine eu le temps de rassembler quelques affaires avant de voir les flammes déferler. "On pensait que le feu était à trois kilomètres, mais on n'avait pas pris en compte le vent", a expliqué Dwight Monson, 68 ans, au Los Angeles Times. Les autorités locales n'ont pas encore déterminé l'origine du sinistre mais le fournisseur d'électricité PG&E a fait état d'un incident sur l'une de ses lignes près du point d'origine du "Kincade Fire", seulement sept minutes avant le départ des flammes, ont relevé des médias locaux, jeudi soir.

PG&E est jugé responsable de l'incendie le plus meurtrier de Californie, survenu en novembre 2018, le "Camp fire". La société avait été critiquée, à l'époque, pour ne pas avoir coupé l'électricité dans des zones à risques comme d'autres opérateurs le font, avec succès, depuis plusieurs années.
Publicité