polynésie
info locale

Cérémonie à la mémoire des soldats tués en Indochine

hommage
La cérémonie s'est déroulée au monument aux morts
©Haut Commissariat
63 ans après la fin de la guerre d'Indochine, un hommage a été rendu aux soldats du corps expéditionnaire français en extrème orient tombés au champ d'honneur. Selon les sources, il y aurait eu de 37 000 à 48 000 soldats français tués au cours des huit années de cette guerre.

Le Haut-Commissaire de la République représenté par Raymond Yeddou, Chef des subdivisions administratives des Iles du Vent et des Iles Sous-le-Vent, a présidé jeudi 8 juin dans la matinée, aux côtés des autorités de l’État et du Pays, la cérémonie commémorative organisée à l'occasion de la Journée nationale d'hommage aux « Morts pour la France » en Indochine, avenue Pouvanaa a Oopa.

Cérémonie à la mémoire des soldats morts en Indochine
©Haut Commissariat


Après avoir fait lecture du message de Mme Sylvie GOULARD, ministre des armées, Raymond Yeddou a déposé une gerbe au monument aux morts de Papeete. Il a accompli ce geste symbolique au côtés de Jacques Raynal, représentant le Président de la Polynésie française, de Lana Tetuanui, représentant le Président de l’Assemblée de la Polynésie française, de Marcelino Teata, représentant le maire de Papeete, du Commissaire en chef de première classe Olivier Goudard, représentant l’Amiral COMSUP et de Patrick Yieng Kow, représentant le Président du CESC.
 

La cérémonie s'est déroulée en présence d'anciens combattants
©Haut Commissariat


Publicité