publicité

Un chauffard identifié par une caméra embarquée finit au poste et perd sa voiture

Filmée par une caméra embarquée, la conduite dangereuse d'un automobiliste en début de semaine sur la côte ouest a conduit ce dernier devant les gendarmes. Son 4X4 a été saisi sur ordre du magistrat. Le chauffard sera jugé pour mise en danger de la vie d'autrui.

Identifié par une caméra embarquée, un chauffard interpellé © gendarmerie nationale
© gendarmerie nationale Identifié par une caméra embarquée, un chauffard interpellé
  • Communiqué / CM
  • Publié le
Lundi 29 octobre 2018, sur la RT1, à Paea dans le sens Taravao / Papeete, un automobiliste circulant au volant d’un pickup 4x4 américain dépasse dangereusement une dizaine de véhicules ralentis par un camion poubelle. Un véhicule circulant en sens inverse est contraint de se déporter rapidement sur sa droite pour éviter la collision. Le puissant 4x4, poursuit sa route en circulant « à cheval » sur les deux voies de circulation.

Ce même véhicule, réitère les faits, une heure plus tard sur la commune de Papara.

Son conducteur, effectue dépass une voiture en franchissant la ligne continue à l’approche d’un virage dangereux. Un véhicule circulant en sens inverse et contraint de se déporter sur la droite, pour éviter la collision. Le 4x4, quant à lui, poursuit sa route, tout en circulant sur la voie de gauche car il ne peut se rabattre rapidement entre les véhicules. Les voitures arrivant en face sont contraintes de se ranger sur le côté.

Cette dernière manœuvre mettant en danger la vie d’autrui est filmée par une caméra embarquée se trouvant dans le véhicule d’une victime. Cette vidéo a été largement diffusée sur les réseaux sociaux.

Le chaufard est identifié par la gendarmerie et placé en garde à vue.

Le 30 octobre 2018, deux victimes, preuves vidéo à l'appui, déposent plainte à la gendarmerie de Papara pour mise en danger de la vie d'autrui. Les gendarmes localisent rapidement le chauffard dans la commune de Papara.

Âgé de 42 ans, Il est convoqué à à la gendarmerie et placé en garde à vue. Il est entendu pour les multiples infractions au code la route et reconnaît les faits reprochés.

Le chauffard répondra de ses actes devant la justice dans le courant du mois de juin 2019 et son puissant Pick-up 4x4, a fait l’objet d’une saisie judiciaire ordonné par le magistrat du parquet.

Remis en liberté, à l’issue de sa garde à vue, il est donc reparti de la brigade, à pied...

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play