Code de la route : le gouvernement durcit le ton

sécurité
deux roues
©Polynésie la 1ère

Le gouvernement modifie certaines dispositions du code de la route afin d'améliorer la sécurité routière. Il est désormais interdit de circuler de front, les deux roues doivent allumer leurs feux jour et nuit et la vitesse est réduite par temps de pluie.

Dans son communiqué hebdomadaire, le Conseil des ministres indique avoir adopté "quelques modifications relatives à certains articles du code de la route de la Polynésie française.

Des incohérences se trouvant dans le code de la route de la Polynésie française ont été rectifiées et certaines dispositions ont été mises à jour.

Les modifications et améliorations concernent tout particulièrement :

interdiction de circuler de front

 

L’interdiction de circuler à deux de front sur la chaussée pour les conducteurs d’engin à 2, 3 ou 4 roues motorisées, pour des raisons de sécurité. Seuls les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car peuvent le faire. De ce fait, les motocyclistes lorsqu’ils circulent en groupe devront désormais se positionner en quinconce plutôt que de front permettant de réagir rapidement et de garantir une meilleure sécurité pour tous les usagers de la route ;

Vitesse réduite par temps de pluie

 

La mention sur l’abaissement de la vitesse par temps de pluie est réintroduite dans le code de la route permettant d’adapter la conduite automobile aux conditions météorologiques si importante pour assurer la sécurité routière des usagers de la route ;

Feux allumés en toutes circonstances pour les deux roues

 

Le code de la route de la Polynésie française impose désormais clairement aux conducteurs de cyclomoteurs, motocyclettes et quadricycles légers à moteur d’allumer leurs feux, lorsqu’ils circulent de jour. Le non-respect de cette disposition par le conducteur est passible d’une contravention de la quatrième classe ;

Enfin, une dérogation réglementaire est introduite pour les petits trains routiers, entendu comme un engin circulant à très faible allure (en moyenne 5km/h) sur des voies fermées à la circulation des véhicules automobiles et qui transporte des enfants et leurs parents sur de courtes distances, telle une attraction. Dès lors, les règles contraignantes des petits trains routiers touristiques du code de la route de la Polynésie française ne s’appliquent pas aux petits trains routiers circulant au pas, dans les places aménagées spécialement pour l’accueil du public.

La Direction des transports terrestres communiquera auprès du public, notamment sur les dispositions concernant les usagers de deux-roues motorisés, et veillera avec ses partenaires de la sécurité routière, au respect de ces dispositions afin de garantir une meilleure visibilité des usagers en deux-roues. Ces derniers ont malheureusement une fréquence d’accidents très élevée, puisqu’en 2020, 55 % des décès sur les routes polynésiennes impliquaient un deux-roues motorisé et 81 % de ces décès sont intervenus la nuit".