polynésie
info locale

Le commandant en chef de l'US navy dans le Pacifique rencontre le Haut Commissaire

coopération régionale
Rencontre du haut Commissaire avec le commandant en chef de la flotte US dans le Pacifique
Rencontre du haut Commissaire avec le commandant en chef de la flotte US dans le Pacifique ©Haut Commissariat
Le commandant en chef de la flotte américaine dans le Pacifique a échangé avec le Haut Commissaire en polynésie sur les questions liées à la protection de la zone économique exclusive contre la pêche illégale et le trafic de drogue.
Selon un communiqué du Haut Commissairiat, René Bidal, Haut-Commissaire de la République en Polynésie française, s’est entretenu  mercredi 19 octobre après-midi, avec l’amiral quatre étoiles Scott H. Swift, commandant en chef de la flotte américaine du Pacifique, avec le Contre-Amiral Keith M. Smith, directeur de la force opérationnelle internationale des garde-côtes (US Coast Guard) qui réunit, aux côtés des Etats-Unis, plusieurs états, dont la France, pour lutter contre  les organisations criminelles impliquées dans le trafic de stupéfiants.

Ils étaient accompagnés par l’Amiral, Denis Bertrand, COMSUP qui les accueille dans le cadre des relations suivies qui sont entretenues entre les forces armées françaises et  américaines.

Surevillande de la zone économique exclusive

Au cours d’un entretien particulièrement chaleureux, le représentant de l’Etat et ses deux interlocuteurs américains ont évoqué le haut niveau de coopération franco-américaine pour surveiller les zones économiques exclusives situées dans la Pacifique afin de combattre la pêche illégale mais aussi le trafic de stupéfiants. La question de la sécurité des deux Etats a également été abordée sous l’angle du renseignement lié à la lutte contre le terrorisme international.

Les zones économiques exclusives sont des espaces de droit et de respect de souveraineté que nos deux Nations ont à cœur de préserver mais aussi de porter en modèle auprès des autres pays du Pacifique. La collaboration confiante et l’amitié qui unit nos deux Pays constituent un gage de pérennité pour la qualité et le développement des outils de surveillance, de contrôle et d’intervention. C’est le message que le Haut-Commissaire a souhaité adresser à l’un des plus hauts gradés de la Marine américaine.      
Publicité