Confinement : quand pourra-t-on célébrer de nouveau les mariages ?

coronavirus
mariage
Pendant ce mois de confinement strict, les mariages ont tous été reportés. Mais certains couples ont aussi choisi de repousser leur cérémonie prévue pourtant dans les mois à venir. Avec l'allègement du confinement, quand les unions vont-elles de nouveau pouvoir être célébrées ?
Ils avaient tout organisé, mais leur mariage n'a pas eu lieu à la date prévue. C'est le cas de Natea et Teotahi, à Moorea. Ils devaient se marier le 28 mars.

Avec l'épidémie de coronavirus, ils avaient pourtant avancé d'une semaine, au 21 mars. Mais la veille au soir, la mairie les appelle, le confinement vient d'être annoncé : "C'était le vendredi, la mairie nous appelle pour nous dire que ça n'allait pas être possible, parce que le lendemain il y aurait le confinement, raconte Natea. On avait tout acheté : les bouquets, le gâteau, la salle de préparation était payée...On était frustré, c'était difficile et on a perdu de l'argent...mais on a compris, c'est comme ça."

Natea et Teotahi ont prévu de reporter, mais pas de date encore fixée "ça dépendra de ce que disent les autorités."
 

Reports à septembre voire 2021


D'autres couples qui avaient prévu de se marier en mai, juin ou juillet ont préféré reporter à septembre ou à 2021.

Jeanne Lifont gère une salle des fêtes pouvant accueillir jusqu'à 225 personnes, à Papeete. Avec l'épidémie de coronavirus et le confinement, tout a été reporté. "Depuis mars, les anniversaires sont annulés et les mariages reportés à partir de septembre-octobre, jusqu'en 2022. [...] Nous espérons que tout sera rétabli bientôt, les gens ont hâte de faire la fête. Nous tablons sur une reprise en juillet."
 

Gestes barrière et grande fête difficilement compatibles


Avec l'allègement du confinement à partir de ce 29 avril, les rassemblements familiaux et amicaux restent déconseillés, de même que les rassemblements sur la voie publique. Les lieux de culte sont de nouveau ouverts, mais limités à 50 personnes maximum (ou la moitié de la capacité d'accueil)

Il n'est donc pas possible de célébrer une grande fête pour le moment, en respectant les gestes barrière et la distanciation sociale.

A la mairie de Papeete par exemple, les équipes municipales restent dans l'expectative : "Nous n'avons pas de réponse quant à une reprise des unions pour le moment, donc nous conseillons aux couples de reporter, c'est plus raisonnable. Nous ne faisons que les mariages in extremis [en cas de péril de mort imminente d'un des époux ndlr]."

A Pirae, quatre mariages sont prévus en mai. Mais là encore, la mairie attend la réponse du tribunal pour savoir s'ils pourront être célébrés et si oui, suivant quelles conditions.
 

Et ailleurs...


Aux Etats-Unis, l'Etat de New York a autorisé les mariages...mais par visioconférence. En Californie, les couples américains peuvent se marier, mais en petit comité et sur un parking.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live