Confinement : ruée sur les magasins, malgré le maintien de leur ouverture et des stocks suffisants

coronavirus
confinement ruée dans les magasins
File d'attente à l'entrée d'une grande surface de Punaauia. ©DR
Dès la fin de l'annonce du confinement général de la population à compter de ce vendredi 20 mars, minuit, les Polynésiens se sont rués dans les magasins, les pharmacies et les stations essence. Pourtant, ces commerces seront les seuls à rester ouverts pendant le confinement.
"Limiter les contacts en dehors de la maison", c'est ainsi que le confinement a été résumé par le Haut-commissaire, Dominique Sorain, ce vendredi 20 mars.

Mais à l'issue de cette allocution officielle, les magasins d'alimentation, les pharmacies et les stations essence ont été prises d'assaut par les consommateurs.Certains commerces avaient déjà régulé le flux, en limitant par exemple à 700 personnes à l'intérieur d'une grande surface de la côte Ouest, mais les files d'attente se sont donc formées à l'extérieur, jusque sur les parkings. Vers 11h, les portes ont été fermées et l'entrée se fait désormais par petit groupe.

Même scène dans les pharmacies et les stations essence, où de nombreux Polynésiens sont venus stocker le nécessaire.
confinement pharmacie prise d'assaut
La pharmacie de Teva i tua prise d'assaut. ©GILLES TAUTU/POLYNESIE LA 1ère
Pourtant, le confinement implique bien le maintien de l'ouverture des magasins d'alimentation, des pharmacies, des banques et des station essence. Ce matin, un directeur de grande surface a confirmé les propos du Haut-commissaire un peu plus tôt dans la matinée : les stocks sont énormes et il n'y aura pas de pénurie.

En ce qui concerne les banques et les services financiers postaux, ils assureront les services de base pendant la durée du confinement.
 
Confinement : ruée sur les magasins malgré le maintien de leur ouverture et des stocks
Les Outre-mer en continu
Accéder au live