Coopération renforcée entre police et gendarmerie

sécurité
L'accord de coopération renforcé a été signé par le Commandant de la gendarmerie et le Directeur de la DSP en présence de René Bidal, Haut Commissaire
L'accord de coopération renforcé a été signé par le Commandant de la gendarmerie et le Directeur de la DSP en présence de René Bidal, Haut Commissaire ©Haut Commissariat
Afin de lutter plus efficacement contre la délinquance de toute nature, les directions de la gendarmerie et de la police nationale ont finalisé un accord de coopération opérationnelle.
Dans un communiqué publié vendredi 16 mars, le Haut commissariat indique qu'un protocole de coopération opérationnelle renforcée dans les agglomérations et les territoires (CORAT) en Polynésie française a été signé entre le commissaire Mario Banner, Directeur de la sécurité publique et le colonel Frédéric Boudier, commandant la gendarmerie pour la Polynésie française.

Ce protocole a pour but de renforcer la coopération opérationnelle, notamment en matière d’anticipation des phénomènes et de mise en œuvre des dispositifs de lutte contre l'insécurité.

Si la plupart des aspects abordés dans ce protocole sont déjà en vigueur dans le cadre des bonnes pratiques qui ont été établies entre le Directeur de la sécurité publique et le Commandant de la gendarmerie pour la Polynésie française, le document fixe concrètement les axes de coopération et dégage les pistes d’amélioration et d’efforts.

Certains domaines viennent enrichir cette coopération, comme la police technique et scientifique.

Par ailleurs, la cellule anti-cambriolage s'inscrit tout particulièrement dans cette dynamique et donne, d’ores et déjà, d’excellents résultats. Ainsi, à travers ce protocole, les appuis mutuels entre gendarmerie et police nationales permettront d'accentuer l'efficacité des services dans leur lutte contre les phénomènes de délinquance de toute nature.