polynésie
info locale

Cory Hill, grand vainqueur de la Maraamu Surf Ski Race

sport tahiti
Maraamu Surf Ski 2017
La Maraamu Surf Ski Race s'est déroulée samedi 9 septembre. L'évènement a rassemblé une dizaine d'étrangers pour 60 compétiteurs en totalité.
La neuvième étape du Maraamu Surf Ski Race s'est déroulée samedi 9 septembre dans la matinée avec un départ depuis la passe Paipai à Tahaa.

L'Australien, Cory Hill a franchi la ligne d'arrivée dans un temps de  2 heures, 58 minutes et 50 secondes. Le Sud-africain a, lui, terminé à la deuxième place (3 heures, 1 minutes et 39 secondes) et le Tahitien Hiromana Flores est venu compléter le podium en reliant les deux îles en 3 heures, 4 minutes et 53 secondes.

Une première cette année ! Les conditions de surf entre Tahaa et Bora Bora n'étaient pas optimales pour la pratique du Kayak Surf Ski. Ca n'a pourtant pas empêché les 63 compétiteurs inscrits à se présenter sur la ligne de départ dans la passe de Tahaa en face de Tiva. Dès le départ, les favoris ont tenu leur réputation. Hiromana Flores, Moehau Paie, Jonathan Savigny, sans oublier les invités spéciaux : Cory Hill et Sean Rice se sont rapidement détachés du peloton. Mais au bout d'une vingtaine de minutes, Moehau et Jontahan ont dû lacher le rythme infernal qu'imposaient l'Australien et le Sud-africain.

Après une heure de course, Hiromana et Sean ont choisi un cap plus au sud contrairement à Cory. Ce dernier a décidé de longer le récif de Bora Bora avant de rejoindre la pointe de Turiroa pour profiter d'un bon courant.

A l'arrivée, Cory a conforté son avance et termine premier. Sean et Hiromana se contentent des deuxième et troisième places.


Une édition difficile


Les conditions ont été très difficiles. Le peu de vent et la houle très faible ont poussé les kayakistes dans leur derniers retranchements. Si bien qu'on a compté une dizaine d'abandons cette année. On note tout de même la performance des deux seules femmes de la course. L'Australienne, Fraser Tegan a pris la première place et la multiple championne du Te Aito féminin, Nicole Clarke-Montel, s'est octroyée la médaille d'argent. A noter également, l'absence de Lewis Laughlin.

La légende internationale de kayak et multiple vainqueur du Super Aito et du Te Aito n'a pas souhaité participer à la course cette année.

Après la course, tous les officiels et les compétiteurs se sont retrouvés sur un motu. Ils ont été accueillis de façon traditionnelle et se sont réunis autour d'un ma'a Tahiti : des pratiques qui permettent aux étrangers de prendre connaissance de la beauté de l"île de Bora Bora et de ses traditions culturelles.

Les résultats complets ici

 

Publicité