polynésie
info locale

Coupe du monde 2018 : la Belgique dompte l'Angleterre et termine en tête du groupe G

football
Coupe du monde 2018 : Belgique contre Anglettere
Le joueur belge Leander Dendoncker a reçu un carton jaune, lors du match contre l'Angleterre, le 28 juin 2018. ©DIRK WAEM / BELGA MAG / AFP
Ce sont les Diables rouges qui raflent la mise : ils l'emportent 1 à 0 et affronteront le Japon en huitièmes de finale.
L'affiche était alléchante mais le match décevant. L'Angleterre et la Belgique, déjà qualifiées, jouaient la "finale" du groupe G, avec des équipes très remaniées. Ce sont les Diables rouges qui raflent la mise : ils l'emportent 1 à 0 et affronteront le Japon en huitièmes de finale. Les Anglais joueront la Colombie.


Romelu Lukaku forfait, Harry Kane en feu.
L'attaquant belge est touché à une cheville et ne sera pas aligné. Kevin De Bruyne et Vincent Kompany pourraient être préservés par le sélectionneur Roberto Martinez. Côté anglais, on surveillera la prestation d'Harry Kane, en tête du classement des buteurs avec cinq réalisations.


Le nombre de cartons pourrait compter
Avant cette rencontre, les deux équipes ont toutes deux le même nombre de points (6), la même différence de buts (+6) et le même nombre de buts inscrits (8). En cas de match nul, il faudra donc consulter le classement du fair-play pour désigner le premier du groupe. À ce petit jeu, l'Angleterre est première pour le moment, avec seulement deux cartons jaunes contre trois pour la Belgique.


Un peu de stratégie pour éviter le Brésil ? 
Terminer à la première place dans le groupe G n'est pas forcément une bonne pioche, car une opposition contre le Brésil se profilerait alors en quarts en finale. La Seleçao fait figure d'épouvantail cette année. Le deuxième du groupe aurait un tableau nettement plus dégagé, d'autant que l'Allemagne a été éliminée.
Les replays des matchs de la Coupe du Monde de football
Tous les replays des matchs diffusés sur Polynésie La 1ère sont à retrouver ici : https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions/coupe-du-monde-fifa-russie-2018
Publicité