Covid-19 : baisse des hospitalisations et essoufflement des vaccinations

coronavirus
Covid-19 : l'augmentation des nouveaux cas d'infection se confirme
©Polynésie la 1ère
Même si on note une baisse des hospitalisations, on remarque un net ralentissement des vaccinations. Certes si la situation sanitaire s'améliore, le virus est toujours là.

Encore 4 décès supplémentaires à déplorer en 24 heures. Ce qui porte à 606 le nombre de morts depuis le début de la crise sanitaire. Le nombre des personnes hospitalisées baisse sensiblement : actuellement elles concernent 113 personnes contre 132 hier encore. En réanimation, le constat est aussi à la baisse : 28 patients, soit 2 de moins que la veille.

Du côté des vaccinations, on remarque un net ralentissement. Surtout pour les premières injections. A peine 228 personnes ont reçu depuis hier leur 1ere dose, elles sont à présent 151 561. Et celles complètement vaccinées sont aujourd'hui 137 094 contre 136 159, soit 935 de plus. 

Même si la situation sanitaire s'améliore, l'épidémie est encore loin d'être maîtrisée. Un ralentissement des vaccinations se fait remarquer, surtout chez les primo-vaccinés. Pour l'instant, le vaccin reste le seul rempart connu contre le virus.

Covid-19 : baisse des hospitalisations et relâchement des vaccinations
©Direction Santé

 

La situation s’aggrave en Nouvelle-Calédonie

 

Déjà 16 décès en 24 heures, 49 morts en deux semaines. La situation est critique sur le Caillou. Hier, le gouvernement a partagé un message poignant et appelé les Calédoniens à se faire vacciner. Pour Gilbert Tuiyenon, l’un des porte-parole du gouvernement, l’heure est grave. Il est temps aujourd’hui de gagner cette guerre contre le virus. Un gouvernement qui demande aux Calédoniens de prendre leurs responsabilités. Dans un message poignant et humaniste, qui rappelle la situation de crise sanitaire actuelle, Vaimu’a Muliava a interpellé les Calédoniens sur la nécessité de se faire vacciner. Chaque jour, le nombre de cas confirmés ne cessent d’augmenter. Plus de 4 700 au total, depuis hier. 52 malades sont pris en charge au service de réanimation, sans compter les patients hospitalisés dans l’Unité Covid et ceux dans les hospitels.