Covid-19 : "Nous sommes devenus plus strict et vigilant" explique le vicaire général de l'église catholique

religion
L'invité café : Père Joël Aumeran - 02/10/2019
Ce lundi 19 octobre, une réunion tripartite est prévue entre le Haut-commissaire, le Pays et les églises. Il y a environ un mois, l’église catholique a procédé à la fermeture de certains de ses établissements pour suspicion de Covid. Elle reste attentive aux prochaines exigences des autorités
Les nouvelles mesures annoncées par le Haut-commissaire de la République et le Pays, vendredi, devraient entrer en application ce début de semaine et ce jusqu’au 25 novembre. Les autorités vont d'ailleurs entamer, ce lundi, toute une série de rencontres. Un dialogue avec les tavana est attendu notamment sur la question du couvre-feu. Le dialogue sera également  engagé avec les acteurs sociaux et économiques pour faire un point de situation et réfléchir ensemble aux modalités de lutte contre l’épidémie. De même avec les responsables des églises. 

Il y a environ un mois, l’église catholique a procédé à la fermeture de certains de ses établissements pour suspicion de Covid. Une fermeture qui a duré une semaine. Elle reste attentive aux prochaines exigences des autorités. "Nous sommes devenus plus strict et vigilant (...) Ce n'est pas tellement le chiffre qui est important mais la capacité d'accueil", confie Joël Aumeran, vicaire général de l’église catholique.
 

Interview

Les Outre-mer en continu
Accéder au live