Covid : Ouverture du ciel polynésien effective

coronavirus
Covid : ouverture du ciel polynésien effectif
©Polynésie la 1ère

Samedi 1er mai 2021, étudiants, évasans ou encore fonctionnaires en poste étaient de retour au fenua. Un vol Paris-Vancouver-Tahiti pour motifs impérieux. Les équipes de l'aéroport de Tahiti ont pu tester les nouvelles procédures et mesures sanitaires pour entrer au Pays.

Après un test grandeur nature le jeudi 29 avril 2021, l'aéroport de Tahiti Fa'aa a accueilli ses 84 premiers passagers en provenance de métropole. Si l'opération s'est déroulée sans incident, il fallait néanmoins s’armer de patience pour sortir de l’aérogare. Chacun des arrivants, vacciné ou pas, a dû faire un test antigénique pour montrer patte blanche et accéder à la zone sous douane.

Un test  de 20 minutes qui sera couplé dans 3 jours à un autotest. Les non vaccinés, partiellement vaccinés, ou encore non immunisés, n'échapperont pas à la quarantaine de 10 jours. Même traitement pour le reste des voyageurs.

Pour éviter la réintroduction du virus, leur statut sanitaire a été vérifié sur la base des données enregistrées au moment de leur réservation. Comme leurs homologues avant eux, ils ont été orientés en site dédié, un établissement hôtelier, pour une durée de 10 jours.

L’Intercontinental et le Royal Tahitien sont désignés d'office. Ce dernier, sera opérationnel dans une semaine. Le séjour sera à la charge du voyageur. Sur les 84 personnes arrivées, une dizaine d'étudiants sans logement a été pris en charge par la Présidence et dirigé vers l'hôtel Puunui.

Le vol d’Air France de ce samedi 1er mai marque  par son faible taux de remplissage. Lundi 3 mai, la mécanique se renouvellera avec l'arrivée de 260 voyageurs en provenance des Etats-Unis. Des touristes américains venus passer des vacances sans leurs enfants. Des voyageurs à la fois surpris et satisfaits par la rigueur du protocole sanitaire polynésien.