polynésie
info locale

La défiscalisation au cœur de la visite de Darmanin à Bora Bora

politique Bora-Bora
Gérald Darmanin en visite à Bora Bora
©Polynésie la 1ère / Heidi Yieng Kow
« Réduire le temps de réponse pour la défiscalisation » : c’est un des points importants que le ministre de l’action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a retenu de sa visite à Bora Bora, ce samedi 28 juillet.
 
Après avoir été accueilli par le conseil municipal de Bora Bora et son maire Gaston Tong Sang, le ministre a pu entendre l’exposé fait par Teva Rohfritsch sur le passage de l’ère de la bombe atomique à la Polynésie moderne et autonome et ses défis. 

Pour le gouvernement, il est important de réduire le temps d’attente pour les dossiers de défiscalisation et aussi d’ouvrir ce dispositif à d’autres secteurs : non seulement le secteur du tourisme (par exemple pour les croisières basées en Polynésie comme le Manahau, le Gauguin ou l’Aranui, qui contribuent au développement des îles), mais aussi les secteurs de l’économie bleue (flottille de pêche, par exemple) ou encore les télécoms

Interrogé, le ministre français s’est dit ouvert à une réduction du temps et du nombre d’« étapes intermédiaires » afin de faciliter le temps administratif.

Quant à une ouverture vers les autres secteurs comme l’économie bleue liée aux ressources halieutiques et marines, il aura l’occasion de se faire une idée des enjeux dès lundi matin, avec une visite du port de pêche, d’un atelier de découpe de poisson ou encore avec une visite d’un thonier et une rencontre avec les professionnels du secteur.
 
Gérald Darmanin à Bora Bora 02
©Polynésie la 1ère / Heidi Yieng Kow‎
 
La défiscalisation au cœur de la visite de Darmanin à Bora Bora
Publicité