Deux soldats tués au Mali

décès
soldats Mali
Photos d'illustration ©DAPHNE BENOIT / AFP / FRANCEINFO
Deux soldats français ont été tués par un engin explosif au Mali, annonce l'Elysée ce samedi 5 septembre. L'explosion s'est produite sur le passage de leur véhicule, et a blessé un troisième militaire.
Deux nouveaux militaires français sont morts en mission au Mali, a annoncé l'Elysée, samedi 5 septembre. Le hussard parachutiste de première classe Arnaud Volpe et le brigadier-chef de première classe S.T. (dont la famille n'a pas souhaité dévoiler l'identité) ont été tués "après la destruction de leur véhicule blindé par un engin explosif improvisé". Un troisième soldat a été blessé dans cette même attaque. Tous sont issus du 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes.

Cette explosion a eu lieu lors d'une opération, samedi matin "dans la région de Tessalit", dans le nord-est du Mali, près de la frontière algérienne. Le dernier décès d'un soldat de l'opération Barkhane au Mali remonte au 23 juillet dernier, quand un militaire avait été tué par un véhicule piégé lors d'un affrontement avec des jihadistes, plus au sud, près de la ville de Gossi.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live