Économie - Les éleveurs de cochons ont épuisé la tirelire

agriculture polynésie française
élevage porcs
Le syndicat des éleveurs de porcs monte au créneau pour dénoncer la situation critique qu’ils traversent en ce moment. Augmentation constante des charges dans un contexte sanitaire difficile, plusieurs facteurs sont venus impacter ce secteur essentiel à la vie économique du Pays.

Les éleveurs le disent eux même : l'activité est en danger. Face à l'augmentation des charges d'exploitation, impossible de garder la tête hors de l'eau. Eric Coppehnrath, vice président du syndicat des éleveurs de porcs explique cela notamment par la hausse du prix du fret depuis l'année 2020.

Il tire la sonnette d'alarme au nom de la profession. « Aujourd'hui, la situation est critique parce qu'on a épuisé notre trésorerie. La situation ne peut plus durer. Aujourd'hui on doit payer 210 000 cfp par conteneur. On travaille à perte ». 

Eric Coppenrath
©Les dépenses des éleveurs ont considérablement augmenté depuis 2020

C'est souvent dans l'achat de carburant que ces professionnels dépensent le plus leur argent. Yoann Drouet, éleveur de porcs depuis 4 ans parcourt parfois plus de 200 kilomètres par jour : « J'arrive à faire 200 kilomètres par jour ! En sachant que le tour de Tahiti fait seulement 120 kilomètres. Tu vas à la cantine, tu reviens décharger, ensuite, tu vas au magasin... J'arrive à passer plus de temps sur la route, qu'à l'élevage ».

Yoann Drouet

Le syndicat demande de l'aide au Pays, soit par un dispositif d'aide à la production, soit par l'augmentation du prix par carcasse.