Emploi : la nouvelle promotion d'aides-soignants se sent délaissée par le Pays

emploi
Mathilde Frébault
Mathilde Frébault ©Mathilde Frébault
La dernière promotion d'aides-soignants de l'Institut Mathilde Frébault ne trouve pas d'emploi. Elle a l'impression d'être abandonnée par le Pays. Pour tenter de trouver une solution, le ministre de la Santé les a rencontrés ce matin.

Après 10 mois de formation, les 19 diplômés sont à la recherche d'un emploi. Ils estiment avoir été abandonnés par le Pays. Après une année sans bourse et sans aide au logement la pilule a du mal à passer.

Ce matin, le ministre de la Santé, Jacques Raynal, le syndicat O oe to oe rima, et les aides-soignants se sont réunis au ministère. Jean Tuihaa fait partie de la promotion 2022, il estime que le Pays n'a pas tenu sa parole. Il s'exprime au micro de Ismael Tahiata et Sandro Ly. 

Le ministre de la Santé a quant à lui présenté à Théophane Teriitua les pistes à envisager pour améliorer la situation de ces nouveaux diplômés.