En 2116, les hommes pourraient vivre sur Mars

sciences
La fusée de lancement du vaisseau serait contruite en fibre de carbone
©SpaceX Interplanetary Transport System
Créer une colonie autosuffisante d’un million de personnes sur Mars d’ici 100 ans, tel est le projet du PDG de SpaceX, Elon Musk.
Faire vivre plus d’un million de personnes sur Mars dans une colonie autosuffisante. Le projet ressemble à un scénario du film de science-fiction et pourtant il s’agit d’une proposition très sérieuse d'Elon Musk, PDG de SpaceX. Une société d’aérospatial qui fût la première du secteur privé à envoyer un appareil en Orbite. L’annonce de ce plan futuriste a été faite lors du congrès international d’astronautique, mardi 27 septembre à Mexico.

Le projet serait de transporter plus de 100 personnes dans un vaisseau, relié à un lanceur. Une fois en orbite, le lanceur se détacherait du vaisseau contenant les êtres humains pour revenir sur terre avant de prendre un nouveau vaisseau et de répartir dans l’espace. Les vaisseaux, eux, resteront en orbite avant de se faire ravitailler et de commencer leur périple vers Mars.

L’idée paraît complètement folle surtout lorsque l’on sait que pour le moment, aucun être humain n’a jamais mis les pieds sur la planète rouge. Une affirmation à laquelle Elon Musk, PDG de SpaceX a répondu en affirmant être capable d’emmener des hommes sur Mars dès 2018. Pour lui, il faut penser plus loin, au-delà de la découverte, il faut travailler sur la colonisation de Mars par l’espèce humaine. Plus de 10.000 voyages répartis sur 100 ans pourraient se faire. Ils transporteraient chaque fois entre 100 à 200 personnes.

Réalité ou utopie ? Ce qui est sûr c’est que le projet sera particulièrement coûteux et que les chances de réussite sont minces. Mais Elon Musk et SpaceX ne lâche rien.
Dans la vidéo de présentation du très sérieux projet, diffusée ci-dessous, SpaceX dévoile ce à quoi ressemblerait le projet qui peut être, plus tard, emmènera l’homme à la conquête de l’espace.

©SpaceX Interplanetary Transport System