Environnement et relations internationales pour Edouard Fritch à Hawaii

gouvernement de polynésie
Edourad Fricth à la rencontre des dirigeants du triangle polynésien
Edourad Fricth à la rencontre des dirigeants du triangle polynésien ©Polynésie 1ère / Wikipedia
Edouard Fritch participe la semaine prochaine à Hawaii au sommet de l'océan Pacifique consacré à la sauvegarde de l'environnement. Auparavant, il doit assister à la 10e conférence des dirigeants des îles du Pacifique.
Edouard Fritch s'est envolé pour Hawaii où il participera à deux événements de portée internationale, la 10e  conférence des dirigeants des îles du Pacifique et le sommet de l’océan Pacifique.
 
Le premier événement, qui se déroulera à Honolulu à partir du mardi 30 août, est organisé par l’East-West Center. Cet organisme américain existe depuis plus de 50 ans et a pour but de renforcer les relations entre les Etats et territoires de l’Asie, du Pacifique et les Etats-Unis.
 
Le président du pays assistera ensuite au sommet de l’océan Pacifique, le 1er septembre, rencontre organisée par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), la principale organisation non-gouvernementale consacrée à la conservation de la nature.
 
A l’approche de ces deux rendez-vous évoquant développement et protection des océans, le président américain Barack Obama a annoncé, vendredi 26 août, la création de la plus grande réserve naturelle marine du monde, dans les îles du Nord-Ouest d’Hawaii, sur une surface de1,5 million de Km2.
 
Cette initiative, qui va être confirmée par les plus hautes autorités américaines lors des deux réunions internationales à venir, trouve un écho particulier en Polynésie française, qui a agi dans ce domaine avec notamment la création de plusieurs aires marines protégées.
 
Le président Fritch doit ainsi prononcer un discours en ce sens, jeudi 1er septembre, lors du sommet de l’océan Pacifique, dans la continuité des thématiques évoquées à Paris dans le cadre de la COP 21, en décembre 2015 et de la déclaration sur l’océan signée avec les membres du PLG (Polynesian leaders group, groupe des dirigeants polynésiens), le 28 juin dernier à Papeete.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live