polynésie
info locale

L’Etat débloque 1,2 milliard Fcfp pour la réduction de la fracture numérique

économie tuamotu-gambier
Internet bientôt saturé ?
Internet bientôt saturé ?
Moins d’une semaine après la signature officielle de la convention de financement, 1,2 milliard de Fcfp d’autorisations d’engagement ont été débloqués pour le câble Natitua reliant l’île de Tahiti à une partie des îles des archipels des Tuamotu et des Marquises. 
Le 7 décembre dernier, le Haut-commissaire et le Président de la Polynésie française ont participé à la mise en service de la station d’atterrage du câble sous-marin Natitua reliant l’île de Tahiti à une partie des îles des archipels des Tuamotu et des Marquises. Les travaux qui ont duré trois mois ont permis la pose des 2 800 km de câble.

Moins d’une semaine après la signature officielle de la convention de financement, 1,2 milliard de Fcfp d’autorisations d’engagement ont été débloqués dont 30% font d’ores-et-déjà l’objet d’un versement immédiat à l’OPT à titre d’avance ; les 840 millions Fcfp restant seront versés au fur et à mesure de la production des factures. Le coût total de cette opération s’élève à plus de 6,5 milliards de Fcfp, financés à hauteur de 55 % par l’OPT et à 45 % par l’Etat.

Ce câble sous-marin doit permettre le désenclavement numérique des 22 000 habitants des îles éloignées et contribuera au développement des archipels dans les domaines économiques, sanitaires (télémédecine) et éducatifs (enseignement à distance). L’Agence du numérique poursuivra son accompagnement auprès du Pays via une convention partenariale qui pourrait être signée dès le premier trimestre 2019.


 
Publicité